Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 11:34

IMGP4971 (Large)

Quelle honte ! Les industriels se foutent de notre gueule : ils jouent sur les mots en indiquant des mentions mensongère sur leurs produits, je vous explique :

pour me laver les mains j'utilise un savon,

 jusqu'a présent je le choisissais en préférant :

  • celui qui avait le moins de composant dans sa liste d'ingrédients
  • et aussi celui qui me semblait être le plus naturel,
  •  son prix faisait partis de mes choix et j'éviter aussi de payer une fortune pour un vulgaire savon .....


la plus part du temps c'est ce savon qui fut l'heureux élu :


IMGP4959 (Large)
tout ce qui y est inscrit me mettais en confiance :

sur le devant du savon:
  • "veritable savon de marseille"
  • "huile d'olive"
  • "depuis 1853"

derriere le savon:

  • "pour une propreté simple et parfaitement naturelle"
  • "respecte votre peau"


IMGP4961 (Large)
c'est fait de tel sorte qu'a premiere vu j'ai eut l'impression de lire la liste des ingredients !

mais lorsque je m'attarde sur les inscription MINUSCULE ! ( son pas fier de nous les montrer un !!)

je me rend compte qu'en premier ingredient (et donc celui qui y est en plus grosse quantité) :sodium tallowate

IMGP4970 (Large)

selon wikipedia, il s'agit de graisse de ruminant !!
(au passage le Lardate de sodium est quant à lui de la graisse de porc!!)

franchement c'est pas terrible de se laver avec du gras animal....hum, surtout si ils vont le chercher dans les abattoirs,

un reportage recent qui est passé à la tv disait que les graisses pourri était recyclé pour faire ce sodium tallowate!! (si quelqu'un se rappel de l'emission ....??

en tout cas je trouve pas ça naturel, surtout si on peut remplacer la graisse animal par du vegetal!!

j'ai juste à cotés de moi, une personne qui a travaillé dans les abattoir, il y a quelques d' années , il me confirme :

"ma mission consistait à mettre de cotés les graisses animal pour les industriels qui récupérer ce gras qui était stocké dans des conditions innomables!  dehors et pas dans les frigo !!
en été je faisait des sots de 10 litres d'asticots pour donner au pécheur !!"


je connais bien cette personne et je vous garanti la véracité de ce qu''il nous dit !

donc en conclusion, j'utilise plus ce savon, et j'en ais choisis un autre qui ne contient pas ces saloperies :

IMGP4971 (Large)

je suis sur qu'il n'est pas parfait,
 déjà la mention "BIO" est mensongere:

 car même si effectivement ce savon contient de "l'avoine bio", ca veut pas dire qu'il est BIO, d'ailleurs le logo AB n'y est pas!! mais l'inscription du mot bio sur le paquet est trompeur pour celui qui ne lis pas tout!

ces industriels le font exprés, il nous mennent en bateaux !! ouvrons bien les yeux !!

IMGP4972 (Large)
en tous cas, "persavon" c'est bien mieux que "le chat " !!



Partager cet article

Repost 0

commentaires

bruno 28/02/2016 23:17

persavon est fabriqué avec de l'huile de Palme. Connaissez vous les conséquence de la culture du palmier à huile sur les foret primaires tropicales?

Seb 20/06/2014 19:10


J'ai failli acheter ce même savon tout à l'heure... Nous avons justement dû voir la même émission, je cherchais donc un savon sain pour remplacer mon gel douche douteux... Sur le moment c'est
vrai que avec la mention "véritable savon de marseille", j'ai failli me faire avoir! Mais j'ai quand même regardé la liste des ingrédients, de mémoire dans le savon de marseille il y en a 3 ou
4... Là la liste me paraît bien longue, c'est louche! Alors hop au lieu de l'acheter j'en prends une photo, pour chercher des infos une fois rentré chez moi... Je tombe direct ici... On me
prenait déjà pour un crétin fini en matière d'alimentaire, ça j'ai l'habitude, mais ici c'est pareil.


Bref... Je m'en vais chercher un savon de marseille en ligne, il n'y a plus que ça à faire, dans mon inter local il n'y a pas un seul bout de savon qui ne soit pas bourré de saloperies.


Merci pour les infos.

ilyes fekih 01/06/2010 00:51


salut
je travaille en tunisie dans une savonnerie qui fait des savons de menage et de toilette avec l'huile de grignion d'olive et c vraiment naturel on propose même des savons liquides pour
multisurfaces ou pour machine ou pour les mains plus que 95% biodégradable et pas chères comme celle de chez vous je suis tellement fièr je commercialise le produit avec une consiance tranquile c
un leader en tunisie
ilyes_fk07@hotmail.com


Miss 25/01/2010 09:35


Merci beaucoup pour ce récapitulatif trés intéréssant !

effectivement ont imagine pas a quel point on est envahi par les choses toxique,

tout cumulé, cela devient dangereux pour notre santé....

c'est désespérant!

je viens tout juste de me procurer un compteur geiger !

c'est pour dire à quel point je n'ai plus confiance !!


maud 22/01/2010 10:58


Bonjour

Sachez qu'il est très difficile de trouver de bons savons. J'entends par bons des savons sans produits toxiques/irritants...
http://www.greenpeace.org/raw/content/france/vigitox/documents-et-liens/documents-telechargeables/guide-cosmetox.pdf

Regardez par vous même, sur combien de produits dits pour peaux sensibles trouve t'on du Sodium Lauryl Sulfate (SLS), un produit irritant!!

Mais malheureusement, en plus de ses produits pas très sympas, il ne faut pas oublier l'huile de palme, que l'on retrouve partout et qui est une catastrophe écologique
http://fr.answers.yahoo.com/question/index;_ylt=Avp3ccisqVQz8vxT0mVu8P05Agx.;_ylv=3?qid=20090806053820AAUgh4Z


J'ai toujours sur moi un papier avec la liste de ce qu'il faut eviter:la voici!!

Bioaccumulables et toxiques (PBT), celles à fort potentiel de bioaccumulation (dites vPvB), les cancérigènes-mutagènes-reprotoxiques (CMR) et les perturbateurs hormonaux.

Les phtalates : agents fixateurs ou vecteurs dans les produits cosmétiques dont le DEHP et le DBP (voir encadré 1) sont les plus dangereux et sont classés toxiques pour la reproduction. En outre,
le DEHP provoque des troubles du développement des testicules et perturbe les hormones du foie. Le DEP, considéré comme présentant de très faibles risques, n’en présente pas moins des propriétés
assez similaires avec les molécules de la même famille (atteintes à l’ADN du sperme). Il est largement
utilisé comme dénaturant de l’alcool contenu dans les parfums (pour le distinguer fiscalement de l’alcool alimentaire).
Les alkylphénols et éthoxylates d’alkylphénol : incorporés comme agents émulsifiants dans les cosmétiques. Le plus controversé est le nonylphénol à l’activité hormonale (oestrogène) reconnue : il
pourrait également altérer le sperme et provoquer des atteintes à l’ADN.
Les composés de muscs artificiels : ils contribuent à la fragrance des produits parfumés. Les muscs nitrés voient leur production en déclin du fait d’une reconnaissance de leur nocivité pour
l’environnement
et la santé. Ainsi le musc xylène est listé par OSPAR et le musc ambrette est classé CMR par l’Union européenne. Les muscs polycycliques, plus controversés quant à leurs effets, sont fortement
déconseillés par les experts d’OSPAR comme des alternatives valables.


Dibenzodioxines Polychlorées (PCDD)
Dibenzofuranes Polychlorés (PCDF)
Biphényles Polychlorés (PCB)
Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP)
Pentachlorophénol (PCP)
Paraffines chlorées à chaîne courte (SCCP)
Isomères de l’Hexachlorocyclohexane (HCH)
Mercure et composés organiques mercuriels
Cadmium
Plomb et composés organiques du plomb
Composés organoétains
Nonylphénol / Ethoxylates de nonylphénol (NP/NPE)
et substances assimilées
Musk xylène
Retardateurs de flamme au brome
Substances additionnelles :
Les phtalates - Dibutylphtalate (DBP)
et Diethylhexylphtalate (DEHP)
Les autres muscs synthétiques nitrés et les muscs polycycliques
Les autres phtalates
Les autres éthoxylates d’alkylphénol
Le bisphénol A
Le PVC

Parabène : Conservateurs de cosmétiques tels que les crèmes, masques et d'aliments sous forme de methyl et propyl. On les emploie aussi pour l'industrie dans les huiles, matières grasses, cirages
et colles. Sérieusement soupçonné d'être cancérigènes. Allergènes.

Propylène Glycol: Fort irritant de la peau. Forme cosmétique de l'huile minérale utilisée dans les freins et les fluides hydrauliques ainsi que les antigels industriels. Ce puissant irritant de
l'épiderme peut causer des déformations du foie et des dommages sur les reins. Des études épidémiologiques ont révélè un lien entre l'infertilité masculine et l'exposition professionnelle aux
éthers de glycol (EGME, EGEE et leurs acétates). Une diminution de la fertilité a été également rapportée chez les femmes travaillant dans des secteurs exposés aux éthers de glycol : anomalies de
la durée ou de la régularité des cycles menstruels, difficultés à concevoir, embryotoxicité, avortements spontanés, malformations congénitales.

Sodium Lauryl Sulfate (SLS): Irritant de la peau. Il est rapidement absorbé et retenu dans les yeux, le cerveau, le cur et le foie ce qui peut avoir des effets agressifs à long terme. Le SLS peut
retarder les guérisons, causer des cataractes chez les adultes et empêcher les yeux des enfants de se développer normalement.

Sodium Laureth Sulfate (SLES): Il est, paraît-il, légèrement moins irritant que le SLS, mais peut être plus asséchant. Les deux SLS et SLES peuvent potentiellement causer des formations
cancérigènes de nitrates et dioxines en se combinant dans les shampoings et démaquillants par réaction avec d'autres ingrédients contenus dans ces mêmes produits. Des grandes quantités de nitrates
peuvent donc pénétrer dans le système sanguin à partir d'un simple shampoing !

Formaldéhyde: cancérigène présent dans beaucoup de produits cosmétiques et des kits de manucure conventionnels.

Mineral Oil: L'huile minérale forme un film gras sur la peau et neutralise l'hydratation mais piége aussi toxines et déchets, et bouches vos pores. Elle entrave la respiration naturelle de la peau
en lui barrant l'oxygène.

Petrolatum: Une graisse à base de pétrole employée en industrie comme composant de graisse. Le Petrolatum présente bien des propriétés potentiellement agressives identiques à celles de l'huile
minérale.

DEA (diethanolamine): Certaines études ont démontrées que cette substances chimiques pouvait induire le cancer du foie et des reins par application sur les peaux des souris, il est rapidement
absorbé à travers la peau et s'accumule dans les organes. Présents dans les bains moussants, shampoings, savons liquides, lotions corporelles et beaucoup d'autres produits

TEA (triethanolamine): Comme la DEA, la TEA est très présente dans les crèmes, lotions, shampoings et autres produits alors quelle peut être cancérigène


PEG (Polyéthylène Glycol): Employé dans une très large variété de produits d'hygiène corporelle.

AHA (Alpha Hydroxy Acid): Irritant de la peau. Les produits d'hygiène contenant du AHA gomment non seulement les cellules mortes mais aussi la barrière protectrice de l'épiderme. Des dommages de la
peau peuvent en résulter à long terme.

Alcool: Comme ingrédient de produits comestibles, l'alcool peut rendre les tissus humains plus vulnérables aux cancérigènes Les bains de bouches avec un alcool à 25% ou plus ont été impliqués dans
des cancers oraux.

Collagène: Peut faire suffoquer la peau. Une protéine fibreuse insoluble trop grande pour pénétrer dans la peau. Le collagène présent dans la plupart des produits de beauté est dérivé de peaux
animales et de pieds de poulets hachés. Cet ingrédient forme un film qui peut étouffer la peau.

Kaolin: Peut faire suffoquer la peau. Une fine argile blanche utilisée dans la fabrication de la porcelaine. Comme la bentonite, le kaolin étouffe et affaiblit la peau. Employé dans pour les
poudres absorbantes, les masques faciales, les poudres à gâteau et les rouges à joues.