Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 14:44

comment faire pousser une forets de chenes? je vous presente ici ma méthode:

 

tout d'abord choisir l'emplacement sur votre terrain:

 

si il y a une forets ou un regroupement d' arbres en bordure de votre terrain, le mieux est de planter votre forets a cotés:

 

en effet les feuilles qui sont tombées années aprés années offre aujourd'hui une terre d'humus spécifique et votre foret se nourrira de ses elements et profitera des bacteries, moisissure...

 

si vous n'avez pas la chance d'avoir une forets en bordure de votre terrain planter alors votre forets dans le coin qui vous semble le plus humide,

 

en choisissant le coin de votre foret n'oublier pas l'ombre qu'elle va créer !!! ...

alors...loin des batiments!

 

des pieds de chenes il y en a a vendre dans le commerce mais c'est trop cher car soit disant chenes truffiers ...

 

ont pourrai aussi déterrer des jeunes pousses qui pullulent sous les grand arbre....mais je me suis vite apercu que la racine allez dejà fort loin en profondeur malgrés le trés jeune age des pousses et il est difficile de deterrer le chene sans cassé la racine

 

finalement j'ai trouvé des centaines de glands en pleine periode de germination , debut janvier semble donc le meilleur moment pour chercher ces glands sous les feuilles qui entourent les grand chenes.

 

glands de chenes

 

il ne reste plus qu'a les replanter:

 

l'objectif d'une forets c'est biensur que les arbres ne soit  pas tous planter en ligne,

 

je vous montrerai dans un prochain article comment je fait pour les planter en quinquonce

 

mais ici il s'agit de planter la limite de ma forets, qui elle est donc une ligne

 

je creuse donc un petit sillon dans la terre avec l'aide d'une rasette et je plante des bambous  dans le sillon pour reperer ma futur ligne de chenes:

un scion pour planter

 

certain gland on dejà une belle longueur de racine voici comme je les plantes:

 

avec l'aide d'une petite pelle a main que j'enfonce dans le fond du sillon, je prepare ainsi la terre a recevoir la racine:

 

une petite pelle

 

 

puis sans retirer la pelle, je la pousse en avant et je libere donc un espace profond

c'est plus rapide est moins fatiguant que de creuser un trou....

 

methode plus rapide

 

tout en gardant cette position il ne me reste plus qu'a deposer la racine du gland le plus loin possible, tout en faisant attention de ne pas la plier ou cassé:

  je plante le gland

 

en tenant le gland je retire delicatement la petite pelle et je tasse un peu la terre.

 

je laisse toujours le gland bien en surface: car dans la nature j'ai remarquer que les gland pousse juste en dessous des feuilles et non pas sous la terre:

 

le gland en surface

 

je plante plus de glands que besoin car je prevoit tout un tas de probleme qui pourrait eventuellement empecher la pousse du jeune chene (rongeurs, ver, pourriture,oiseaux , chevreuil.....)

ainsi je multiplies mes chances d'en voir quelques un devenir arbre :

 

je les espace d'environ une main d'interval:

 

espacement des glands

 

une fois la ligne du sillon rempli de glands je rebouche avec un melange de feuilles et d'humus que je recupere au bord de la foret qui borde mon terrain.

 

si vous habiter le sud, c'est pas ce qui manque les chenes et vous en trouverai facilement au bord des chemins

 

sinon mettez-y des feuilles de n'importe quel arbre, c'est toujours mieux que rien!

 

ajout d'humus et de feuilles

 

pour garder un maximum d'humidité je recouvre  de reste de paille car c'est ce qui été là sur place (c'est un ancien champs de blé qui est aujourdhui mon jardin)

 

vous pouvez rajouter de la paille acheter chez un agriculteur (cela ne coute pas trop cher) et cela vous permettra de garder plus d'humiditer durant l'été

 

ajout de paille

 

j'ai élaborer ma methode en essayant de reproduire l'environnement dans le quel j'ai trouver les glands:

 

c'est pour cela que j'ai ensuite ajouter des branches mortes qui vienne de la forets , cela a peut etre une importance car j'ai decouvert que le chenes se developpe mieux en symbiose avec les champignons ou mycorhise...

mais là j'avoue que je ne maitrise pas du tout le sujet et bienvenue a celui qui pourra nous en dire plus !

 

ajout de branches

 

 

et voilà, il ne reste plus qu'a etre patient pour voir sortir les pousses de chenes ...cet été surement ?

 

.....a suivre ...

 

 

 

Repost 0
Published by Miss - dans Le jardin
commenter cet article
4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 08:50
plants de tomates

dés le mois de février, Je les sèmes en lune montante, 6 graines par barquettes, le tout sur une tiote étagère, que je positionne devant ma porte fenetre...dans ma maison biensûr! avec 20 °c, rien de tel pour les faire germer!!

je les rempotes environ un mois plus tard, individuellement, dans des pots plastique, que je récupère aux encombrants, car à 3 euros les 5 à leroy merlin!! c'est bien trop cher vu la quantité que je fait!!

le premier problemes que j'ai rencontré avec cette méthode, c'est que les plants fillé à une vitesse, et je me suis retrouvé, la premiere année, avec des plants beaucoup trop long et fin, à tel point qu'ils ne tenaient plus debout!!

j'ai trouvé la solution : lorsqu'ils arrivent à 3 ou 4 feuilles... je les met dehors, lorsque la temperature est au dessus de 10 °C, le temps d'une aprés midi, je les rentre dés qu'ils montrent des signes d'affaiblissement....je renouvelle l'opération de temsp en temps, en fonction de la météo et de leur croissances.....

j'obtient ainsi des beau pieds de tomates, pas trop grand et trés robuste!! comme ceux que les commerces peuvent nous vendre!!

et c'est ainsi, que ces plants attentent le climat plus doux du mois de Mai ou juin.....j'en replanterai une partie en serre, et l'autre à l'exterieur!

le deuxieme probleme, c'est que la terre se deseche trés vite à l'interieur de la maison, pour éviter cela, je préfere les arroser peu mais tous les jours, je me garanti ainsi une terre toujours humide!

pour ce qui est du mildiou....je n'ai pas trouvé mieux que la bouillie bordelaise....j'ai essayé l'histoire du bout de fil de cuivre planté dans le tronc, mais ça ne marche pas vraiment!

mise à jour janvier 2010:

c'est un de mes premier artciles, 3 ans plustard : je fait toujours pareil à l'exeption de la bouillie bordelaise :

et oui j'ai appris à m'en passer, car dépendre d'un produits que je ne pouvais pas fabriquer moi même , ca ne me plaisait pas !

je l'ai donc remplacé par le purin d'ortie, et croyez moi , pour l'avoir expérimenté plusieurs fois, ca marche!

ca marche même MIEUX que la bouillie bordelaise,

ce purin d'orties, facile à faire soit même sera la source d'un prochain article tout en détails !









Repost 0
Published by Miss - dans Le jardin
commenter cet article
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 08:46

le froid arrive, et la saison des bonnes tomates fraiche est derrière nous maintenant.

un petit répit grâce à la serre et voilà les dernière tomates du jardin :


 

 je les déguste car je sais qu'il n'y en aura plus dans mon assiette jusqu'à l'été prochain.


cet hivers les conserves m'aideront à patienter,....


mais JAMAIS je n'achèterai les tomates du commerce !! je préfère attendre les beau jours pour récolter celles de mon potager....


de toute façon les tomates du commerce elles ont pas de gout...ou plutôt si, elle ont le gout de flotte et de chimique...Beurk!


en faite depuis que je jardine j'ai appris à connaitre les saisons des fruits et légumes, et j'ai appris à attendre.


attendre la bonne saison pour les manger , cette attente les rend encore meilleur et je les déguste avec plaisir.


et c'est quand même plus sain et respectueux de la nature.


avec le jardin je peut me permette de ne plus acheter de fruits et légumes du commerce


mais sans jardin vous pouvez faire pareil: manger les légumes de saisons et les acheter chez des particuliers, ou des petit maraicher....


ou peut -être que transformer sa pelouse en potager...serais une bonne idée pour manger sainement ??....choisir entre l' esthétique et le pratique....jardiner plutôt que regarder la tv ...?? 


en faite manger de bon légumes c'est un choix et pas une chance (en france, je parle pas des pays pauvre)


car même sans jardin, vous pouvez en louer (j'ai vu qu'en ville il font ca maintenant )...et si vous n'avez pas l'argent pour cela...pensez que ce que vous récolterai vous en fera gagner surtout si vous cuisiner et faite des conserve.


c'est un bon investissement....et que vous pouvez aussi le faire à plusieurs..


il y a aussi la possibilité de partager un bout de terre avec des amis....j'ai moi même permis à un amis qui n'avait pas de jardin de venir cultiver pour lui une parcelle de mon potager.


tout est possible! quand on veut on peut!



 

 

Repost 0
Published by Miss - dans Le jardin
commenter cet article
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 08:31

ce qui m'a motivé à récupérer les graines que m'offre la nature :

 

  • c'est d'abord le prix exorbitant des graines vendu dans le commerce
  • et souvent ces graines sont traitées pour la conservation (Ah! ces produits chimiques sont partout!)
  • et le plaisir et la fierté de faire ses semences soit même

 

j'ai découvert ainsi que chaque plante avait sa façon à elle de se reproduire, les graines ont des formes différentes et quand on connais pas du tout c'est au debut difficile de les trouver:

 

 

 

voici les graines des petits radis rouge de mon jardin

 

là c'est facile de les trouver, elles sont bien protégées dans des gousses

 

elles ont une bonne taille : pas besoin de lunettes pour les voir...

 

 

 

 

 

 

 

je les récupère en ouvrant les gousses, une par une.....

 

ca prend un certain temps et c'est plutot paisible comme activité, ca déstresse, c'est reposant

 

je conserves mes graines dans de simples enveloppes en papier....

 

et voilà : encore des économies!

 

 

 

 

 

les graines des oeillets d'inde sont plus difficile à trouver...enfin, on sait déjà qu'il faut chercher au niveau de la fleur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 j'enlève les pétales séchées et il reste un truc cylindrique,

avec à son extrémité pleins de petits trou ....c'est jolie

 

je pensait qu'il fallait secouer pour récupérer de minuscules petites graines rondes...mais non !

 il suffisait juste d'ouvrir ce machin cylindrique pour trouver ...

oh surprise mais c'est des graines vraiment bizare :

 

on dirai presque des fils ou épines

 

j'ai même eut un doute sur le fait que ça soit ça les graines...

lol

 

 

 

 

 

 

 

 

je confirme : voici les graines des oeillets d'inde de mon jardin:

 

c'est magnifique ce que la nature sait faire!

 

 

 

 

 

 

 

 

 et je fais ça avec tous ce qui pousse dans mon jardin,

je vais tout essayer au fur et à mesure....

 

 

 

<---ici , c'est les graines du persil de mon jardin

elles étaient facile à trouver celles là !! lol

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Miss - dans Le jardin
commenter cet article
18 janvier 2008 5 18 /01 /janvier /2008 12:14
Si vous  faite partie des chanceux qui possede un petit bout de jardin, alors vous devez déjà savoir que ca peut vous rapportez beaucoup de chose....

Vu le prix et les augmentations de prix sens cesse relevé des fruits et légumes du commerce ...
ce que vous récoltez de votre travail de cette terre vous permet de diminuer voir (pour les plus organiser) d'éliminer ce budget des fruits et legumes....

Sachant que sur toute votre récolte, il n'y a pas de TVA, ni d'impot, puisque l'argent n'a rien a voir avec ce revenu...

bon forcement pour débuter dans cette nouvelle facon de faire, faut un investisment, dans les outils et les graines mais, si vous vous démerdez bien, pour les années suivantes vous n'aurai plus de dépensse a faire....

Alors...Comment s'organiser...

1) aucun produits chimique = Grosse économie + Meilleure qualitée + santé préservée

c'est certain, les produits chimique pour le jardin vous ferais gagnez beaucoup de temps...mais à quel prix??
la qualité de votre récolte sera en rapport avec le temps que vous aurais donnné à votre potager....

c'est un choix de vie:

--> Soit vous vous prennez pas la tête, vous faite pas de jardin où vous en faite un avec l'aide des produits chimiques....et du coups vous ne ferez aucunes économies et vous ajouter une facteur de risque supplémentaire à votre santé. Vous gagnez du temps pour d'autres loisirs de consommation.

--> Soit Vous prenez en main votre vie, et décider de  dépendre le moins possible de cette société de consommation qui n'a que pour logique L'ARGENT et le POUVOIR. vous êtes prêt a mettre votre temps à votre service. et alors vous serez assurer de pouvoir toujours manger a votre faim quoiqu'il arrive, Vu comment la société tourne, c'est un avantage de trés grande qualitée!!

2) Faire un Plan du terrain;

Chaque année, je refait le plan où j'y indique ce que je cultive, ainsi cela me permet:

--> de mettre en place la culture associé,( pour ceux qui ne connaisse pas,j'entend parl à d'organier les emplacements de mes legumes pour respecter les plantes amis et ennemis entre elles.)

plus d'infos sur la culture associé ou compagnonage : ici et  ici

--> grâce aux plans de chaque année, je peux mettre en place une rotation des cultures,

plus d'infos sur la technique de rotation : ici et ici

je fais mes plans sur un cahier, comme ça sur les autres pages, je note mois par mois les travaux que je dois effectuer, cela me permet de ne rien oublier car mine de rien avec un grand terrain, il y a beaucoup de chose à faire...!

3) Du Jardin de loisir au Potager rentable:

pour que cela soit inetrressant il faut que vous puissiez conserver vos récolte, et assurer ainsi votre alimentation même l'hivers, période où les légumes sont les plus cher!

moi j'ai opter pour les conserves, et la congélation:

je fais des conserves dans des bocaux en verre que je stérilise et qui peuvent ainsi se conserver des années !!
parfois, quand j'ai eut de trés bonne récolte d'un certain type de légumes, j'en fais des conserves que je consommes sur plusieurs années, et comme ça, ca me permet de cultiver d'autre type de legumes l'année suivante,

ça aide pour la rotation des cultures et ça peut aussi permettre de mettre en jachère le terrain (et pourquoi pas s'offrir une année sans culture intensive histoire de prendre des vacances...)

La congélation, c'est surtout un gain de temps, car la stérilisation c'est un assez long travail. donc je congèle quand j'ai la flème où par manque de temps....sachant quand même que c'est la congélation qui détruis le moins les vitamines par rapport à la stérilisation.

je la réserve aussi pour les haricots verts, car pour l'instant je n'arrive pas à les stériliser, le probleme est que ca tourne vite dans la conserve, en attendant de trouver une solution à ce probleme ...

et puis il y a aussi la Cave, qui permet de garder les pommes de terre, pour les empecher de germer je met quelques pommes avec et ça à l'air de rallentir la germination.je conserve aussi les carottes à la caves, mais c'est pas terribles comme conservation et cette année(2008) je vais essayer la méthode du tambour à machine à laver en inox enterré dehors dans le jardin et y mettre les racines avec du sable et des herbes aromatique pour éloigner les insectes...je vous dirai si ça marche mieux comme ça.....

pour la technique du silo à légumes fait avec un tambour de machine à laver voyez ça ici

le séchage: est une toute autre méthode conservation que je vais essayer de faire cet été(2008)....je vous tiendrai au courant....

pour cela je vais me construire un séchoir solaire , pour plus d'infos voyez  ici

prochainement, dans la catégorie " jardin" il y aura( au fur et à mesure) un article pour chaques fruits et légumes

en attendant, bon courage pour votre potager!



Repost 0
Published by Miss - dans Le jardin
commenter cet article